Il était une fois dans l'Ouest : notre roadtrip à moto dans l'Ouest américain

11 juillet 2014

Prélude

16344-Vintage-American-Flag

cliquer sur l'image pour entendre la musique

Lou Reed - Walk on the wild side

86004556_p

Les Etats-Unis... Un vieux rêve qui se réalise enfin... Mettre un pied sur le sol américain et en prendre plein les yeux... L'Amérique, je ne l'ai jusqu'ici vue qu'à travers d'innombrables films en couleur ou en noir et blanc depuis mon enfance jusqu'à aujourd'hui, à travers des livres, des photographies, vieilles photos en noir et blanc témoins d'une époque que j'aurais aimé connaître... Elle m'inspire dans mon travail de graveur ayant depuis quelque temps comme thème de prédilection l'Amérique des années 50-60. Inutile de dire que ce voyage sera une mine d'inspiration pour moi dans les mois qui suivront mon retour de ce voyage qui s'annonce tout simplement fantastique, sans parler des photos innombrables que je vais sans doute ramener de ce périple.

22_carte1

Notre roadtrip dans l'Ouest américain (16 jours)

 

4800 kms à parcourir et pas moins de 4 états traversés : la Californie, l'Arizona, l'Utah et le Nevada et 3 grandes villes : Los Angeles, Las Vegas et San Francisco. Mais ce voyage, il faut bien l'avouer, c'est avant tout découvrir l'Amérique dans ce qu'elle a de plus beau : sa nature sauvage, ses paysages mythiques, ses routes interminables, ses grands espaces à perte de vue...

J'en attends du grandiose, du gigantesque, de l'incroyable, de l'émotion, j'ai envie de pleurer à la vue de tout ce que ce pays pourra m'offrir... Au programme : visite de nombreux parcs nationaux et navajos : Grand Canyon, Monument Valley, Arches National Park, Capitol Reef Park, Dead horse point, Valley of Fire, Bryce Canyon, Zion national Park, Death Valley, Yosemite Park.. sans parler de la visite des Studios Universal à Los Angeles, de la découverte d'une ville hors normes et hors du commun, le côté "too much" américain, à savoir Las Vegas, de la traversée du Golden Gate à San Francisco et de la côte Pacifique par laquelle on finira ce voyage... La liste est longue...

harley-davidson-logo-wallpapers_34171_1280x800

Ce voyage, on a choisi de le faire en moto parce que c'était une évidence pour nous de découvrir ce pays façon "Easy rider", le mythe jusqu'au bout ! Notre choix s'est porté sur une Harley Davidson Electra Glide pour plus de confort pour la passagère arrière que je suis ! Mais cela aurait pu tout aussi bien être une Indian que l'on apprécie aussi beaucoup... La musique (exclusivement made in USA !) nous accompagnera. Mon compagnon, musicien et passionné de musique, s'est chargé de nous faire une compilation, un condensé d'Amérique, pour accompagner chacune de nos journées là-bas et adaptée à chacun des endroits que nous visiterons, le rêve jusqu'au bout...

Nous passons par l'organisme de voyage "All ways on wheels" pour faire ce voyage. Nous avons choisi de voyager en groupe (une dizaine de motos) ne connaissant absolument pas le pays, nous n'avions pas envie de galérer, 16 jours c'est long mais c'est court en même temps, nous voulions partir pour cette 1ère fois l'esprit tranquille, ne pas avoir à chercher, tourner en rond bref, perdre du temps inutilement ! Ce voyage aux Etats-Unis sera, nous l'espérons, le premier d'une longue série et sans doute par la suite, voyagerons-nous autrement...

gm

Ca, c'est nous ! Marc, 48 ans et Géraldine, 41 ans, parents d'une famille recomposée et nombreuse (5 enfants à nous deux !). Marc est électricien et moi, je suis artiste-peintre, graveur et photographe ! Ce voyage se fera en duo ( pas possible financièrement d'emmener notre tribu et en moto ce serait de toute façon difficile !). Et puis, surtout, on avait envie de le faire rien qu'à deux !

DSC08530w

Dollars, passeport... Nous sommes fin prêts à partir ! Nous voyagerons léger et partirons avec, chacun, une valise quasiment vide car on sait qu'elle sera pleine au retour ! Le grand départ, c'est lundi prochain, le 14 juillet pour être exacte, jour de notre fête nationale, tant pis pour le feu d'artifice, c'est un autre feu d'artifice qui nous attend là-bas ! 

86004556_p

Posté par becreative à 14:57 - Commentaires [7] - Permalien [#]


30 juillet 2014

Jour 1 : le grand départ !

DSC08539w

86004556_p

C'est parti ! Le jour J est enfin arrivé ! Nous sommes le lundi 14 juillet 2014, il est 9h du matin et nous partons ! Une longue journée en perspective... On commence par 2h de train depuis chez nous avec changement à la gare de Lyon à Paris, deux RER plus tard, on arrive à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle, on fait connaissance avec notre guide pendant 16 jours, Laurent, et sa femme Géraldine :) qui fait partie des voyageurs, et d’une partie du groupe ; d’autres nous rejoindront à Londres et d’autres encore directement à Los Angeles (c’est un peu compliqué !) puis c’est l’heure de l’enregistrement des bagages puis du départ pour Londres. A Londres, rebelote ! On descend de l’avion et on recommence avant d’en prendre un autre qui nous emmènera à Los Angeles, c’est long, pénible… impression d’être sur une station spatiale, en transit... on marche comme des robots et on fait ce que l’on nous dit de faire… On passe les différents contrôles comme à Roissy, c'est long... Dernier point de contrôle des billets et du passeport et grosse frayeur avant d'embarquer, mon homme doit attendre, il y a un problème avec son billet, ils se sont trompés de prénom et le retiennent, moi je suis passée et je dois avancer, je n'ai pas le droit de l'attendre ! Assise dans l'avion, je ne le vois toujours pas arriver, les boules... c'est pas possible, je vais quand même pas partir toute seule ! A quoi bon faire ce voyage sans lui et puis j'ai pas le permis moto moi !!!! A la dernière minute, je le vois entrer dans l'avion pfiouuuu, quelle peur j'ai eue !!!! Et puis c’est le décollage et là on sait que la prochaine fois qu’on posera le pied par terre, on sera dans un autre monde, un autre pays, on y sera vraiment quoi !!! L’impatience nous guette mais c’est sans compter les 12 heures de vol, tout simplement épuisant !!!! On arrive à dormir un peu parfois mais en position assise avec angle à 90°, pas facile quand même, ça fait un peu mal au cou ! Heureusement, on se regarde quelques films histoire de passer le temps, on commence à faire connaissance aussi avec les autres membres du groupes, c’est sympa !

 

DSC08547w

et puis c'est l'arrivée à Los Angeles...

DSC08540 DSC08543w

Oui, on y est bien !!!!

DSC08545

Arrivés enfin  à Los Angeles où le groupe est enfin au complet, le temps de récupérer les bagages et de sortir de là, on perd encore 2 heures sans compter qu’il va falloir s’y faire, il y a 9 heures de moins à Los Angeles, il est 19h là-bas quand on arrive et 4h du matin chez nous, on est décalqués et le mot est faible, hâte d’arriver à l’hôtel…

ARRIVEE LOS ANGELES

DSC00047

La première impression quand on arrive, c’est une ville comme les autres, seules les voitures changent et les plaques des voitures aussi ! On est en Californie ! Toujours du mal à réaliser ! L’hotel n’est pas très loin de l’aéroport (Holiday inn express), le coin n’est pas terrible mais l’hôtel est confortable, chambre spacieuse et bien équipée. Il est tard quand on arrive et le temps de s’installer, il est 9h30, les rares restaurants sont tous fermés ou ne servent plus, on finit au yumyum donuts...

DSC08558ww 

DSC08553w

DSC08554w DSC08557w

DSC08555w

... où l’on a un premier aperçu de la gastronomie américaine ! C’est spécial, très coloré et ça a l’air très lourd surtout et ça ne me dit rien ! Mon homme (qui est un homme et donc il a faim !) opte pour le donut salé, moi je n’ai pas le courage, je me contente d’une sorte de milkshake glacé, c’est pas mauvais… On se dit à ce moment que ça va être ça pendant 16 jours et qu’il va falloir s’y faire. Ce qu’on ne sait pas encore c’est que les Etats-Unis nous réservent bien des surprises et que non, on ne mange pas forcément mal aux USA et même, on peut bien manger, c’est une question de choix ! Après ce repas plutôt frugal, vite au dodo car demain, le vrai voyage commence, ce sera la découverte de Los Angeles !...

 

Posté par becreative à 23:29 - Commentaires [4] - Permalien [#]

31 juillet 2014

Jour 2 : Los Angeles

Lever tôt ce matin, ce sera tous les jours comme ça, pas le temps de traîner, l'Ouest américain est immense et 15 jours c'est court pour voir tout ce que l'on est censé voir. Aujourd'hui, ce sera journée cool, on ne prendra la route et les motos que demain histoire de digérer le vol et le décalage horaire, c'est vrai que c'est dur, on n'a pas l'habitude d'un tel chamboulement mais on n'a rien sans rien, l'Amérique ça se mérite ! Le petit déjeuner est copieux, à l'américaine : oeufs brouillés et fines tranches de lard grillé (eggs and bacon), céréales de toutes sortes (même des bizarres multicolores pleines de E312, 305..... bref pas catholiques celles-là !), toasts et confitures, yaourts, pancakes... café qui ne ressemble pas à du café ! Va falloir s'y faire, durant tout le séjour, le seul café auquel on aura eu droit sera un jus de chaussette seulement buvable avec du sucre et du lait ! Mais pas grave... on est aux States et on a décidé de vivre comme eux pendant 15 jours alors leur café, on le boit quand même !

 DSC08560w

Fin prêts !

DSC08561w

La journée à Los Angeles se fera avec comme moyen de locomotion une sorte de minibus qui ressemble plutôt à un corbillard et vas-y que les blagues commencent à fuser de toutes parts au sein du groupe... On aura un guide (d'origine française), Emmanuel (à droite sur la photo), très sympa, pour nous piloter et nous donner plein d'infos sur la ville tout au long de cette journée.

DSC08562

DSC08563

L’ambiance est plutôt sympa, la bonne humeur est de mise, on va passer 15 jours ensemble, autant que ce soit le plus agréable possible ! Le marathon commence ! On commence par une visite de l'une des plus grandes concessions Harley Davidson du pays, la concession Bartel (4000m2 d'expo).

DSC08565

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Brigitte Bardot - Harley Davidson

 

Pas spécialement fans de cette marque (notre rêve serait plutôt d'avoir la dernière Indian vintage version bicolore !), on erre quand même dans les rayons et je tombe sur un stand de produits dérivés de la série Sons of Anarchy (là, on est super fans !)

sons

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Curtis Stigers - This life

 

... et c'est parti pour les premiers achats : t-shirt et bandana pour moi et mug pour mon homme ! Puis on continue la route dans notre corbillard et on fait une visite au pas de course du quartier mythique de Venice...

DSC08570w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Steevie Wonder - Isn't she lovely

venice 3

DSC08573w

... un peu trop rapide à mon goût... appareil photo à la main je shoote en rafale et sans relâche, histoire de ne pas en perdre une miette ! Ce coin est adorable, je prends chaque maison en photo, elles sont toutes plus belles les unes que les autres, très chères aussi paraît-il, pas moins d'1 à 2 million de dollars pour acquérir une simple maison de pêcheurs en bois dans ce quartier ! 

VENICE 2

DSC08571w

DSC08579w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Doors - Break on trough

 

Homer_simpson

Un brin d'histoire : Venice est un quartier situé dans l'ouest de la ville de Los Angeles. Il est situé entre la ville de Santa Monica et le secteur non-incorporé de Marina Del Rey. Il est connu pour ses canaux et ses plages et est surnommé la « Venise d'Amérique » (Venice of America). Ce quartier doit son nom au conservationniste Abbot Kinney. Durant un voyage en Italie, cet homme tomba amoureux de Venise et décida de faire une reproduction des canaux. En 1906, des visiteurs pouvaient utiliser des gondoles importées directement d''Italie.

Sa plage est le théâtre de la série Alerte à Malibu, Malibu est une petite ville (sans grande plage) un peu plus au Nord. Venice a toujours été connu comme un endroit propice à la créativité artistique. De nombreuses stars ont élu domicile à Venice telles que Julia Roberts, Anjelica Huston, Nicolas Cage... JimMorrisson a vécu à Venice pendant deux ans ce qui lui permit de rencontrer Ray Manzarek et de former le noyau de The Doors. De nombreux films y ont été tournés : The Doors, Million Dollar Baby, American history x, Grease....

VENICE 1

DSC08627w

venice 4

DSC08628w

On quitte le rappel historique pour revenir à la réalité ! Balade (toujours aussi rapide !) en longeant la plage... Je cours littéralement pour aller prendre des photos sur la plage notamment de cette fameuse cabine de sauveteurs !

DSC08666

Incontournable !

venice 5

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Doobie Brothers - Long train running

 

DSC00650

 

jour2

Photomontage ci-dessus d'après les photos de Luigi

DSC08679w

ROADTRIP USA 20142

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Red Hot Chili Peppers - Give it away

 

J’adore mais je suis frustrée que ce soit si court, j’aurais pu y passer la journée sans problème ! Mais ce n’est juste pas possible car le temps est compté et il faut déjà repartir car cet après-midi, ce sont aux Studios Universal que l'on va.. On passe devant la plage de Santa Monica sans la voir... cours Forrest cours !!!! Ce qu'on ne sait pas, c'est qu'on y retournera.... le dernier jour !!!

DSC08693w

DSC08695w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Randy Newman - I love L.A.

 

On poursuit donc notre route à travers Los Angeles pour rejoindre Hollywood (1h de trajet !!!). On traverse Beverly Hills, on passe devant le fameux hôtel où a été tourné Pretty woman (pour les fans !), celui avec les stores à rayures jaunes sur les photos...

los angeles 1

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Doors - L.A. woman

 

On passe devant l'ancienne maison de Marylin Monroe. On poursuit sur Sunset boulevard et on passe devant le Whisky à gogo, boîte de nuit mythique où ont commencé les Doors mais qui a aussi été un tremplin pour des groupes comme The Byrds, Frank Zappa ou Alice Cooper... le Viper room (la boîte de nuit de Johnny Depp),  la House of blues de Los Angeles... Oh un magasin de guitares pour mon homme !!! Non, on ne s'arrête pas, on continue... un puis deux restaurants français réputés de Sunset Boulevard : Le petit four et Clafoutis...

JOUR 1 LOS ANGELES28

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Doobie Brothers - What a fool believes

 

Homer_simpson

Un peu d'infos : Sunset Boulevard est une célèbre artère de 39 km de forme sinusoïdale, très inhabituelle aux USA où les rues sont rectilignes et se coupent à angle droit? cette artère va de Figueroa Street à Downtown Los Angeles jusqu'à la Pacific Coast Highway. Son nom officiel est West Sunset Boulevard, sauf sur la section qui traverse Beverly Hills. Sunset Boulevard est une voie routière qui, depuis Hollywood, permet de gagner l'Océan Pacifique et d’admirer le coucher du soleil à l'heure du crépuscile d’où son nom (Sunset : crépuscule, en anglais).

DSC08725w

LOS ANGELES 3

On arrive enfin sur Hollywood Boulevard et son mythique Walk of fame créé en 1958 !

 

Homer_simpson

Un peu d'infos : Hollywood Boulevard est l'un des hauts lieux du tourisme, il s'étend d'Est en Ouest de Vermont Avenue jusqu'à Sunset Boulevard. Il concentre à la fois le Walk of Fame, avec les fameuses étoiles des vedettes, le Grauman's Chinese Theatre et le Hollywood and Highland Center, où sont remis chaque année les Oscars du cinéma. Devant le Grauman's Chinese Theatre, nombre de stars ont immortalisé leur passage en laissant une empreinte des pieds et des mains dans du ciment frais.

DSC08800w

los angeles 6

DSC08737w

los angeles 5

DSC08804w

L'hôtel Roosevelt, resté célèbre pour avoir accueilli

la première cérémonie des Oscars le 16 mai 1929.

DSC08801w

los angeles 7

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Marylin Monroe - I wann be loved by you

 

DSC00674w

Photo Luigi

 

Les empreintes, les étoiles, je ne les mettrai pas toutes ici, il y en avait trop et puis une fois de plus, notre temps était compté, je suis loin d'avoir pu tout prendre en photos ! (il y en a plus de 2400) Sur fond bleu, le texte original de L.A. Woman par les Doors au Hard Rock Café...

Et puis on se dirige vers un endroit particulier... d'où l'on peut apercevoir...

los angeles 8

DSC08769w

Mythique ! Mais il faut quand même zoomer pour bien le voir !

los angeles 10

La balade a Hollywood Boulevard est maintenant terminée, on reprend la route direction les Studios Universal...

DSC08815w

Affamés, on n'entre pas tout de suite dans le parc et on se mange des frites recouvertes de lard et cheddar fondu, pas mauvais du tout et une bonne bière, la 1ère du séjour ! Il faut savoir que les USA ne font pas que de la Budweiser (d'ailleurs je n'en ai bu qu'une seule fois), on trouve plein de bières locales qui n'ont rien à envier à leurs homologues européennés !

los angeles 11

et puis on entre enfin dans le parc...

los angeles 12

Un peu déçus... Quelques heures pour le faire, c'est trop juste, à peine le temps de faire deux attractions : Jurassic Park dont on resort trempés ! (Ca tombe bien, il fait très chaud !) et Waterworld, un spectacle en plein air dans l'univers du film qui fit un flop à l'époque d'ailleurs... Sympa... Même pas le temps de faire le petit train qui fait le tour du parc, ça dure une heure, tout comme la file d'attente pour le faire, pas la patience d'attendre et on risque de ne pas être à l'heure pour repartir... Bref bilan plutôt mitigé sur ce parc, ça reste un parc d'attractions, bondé de monde... tout ce qu'on n'aime pas ! Il aurait fallu y être dès le matin pour vraiment en profiter et vu qu'on n'a qu'une journée à Los Angeles, on ne peut pas tout faire... personnellement, j'aurais préféré passer la journée entière dans le quartier de Venice... après c'est mon avis personnel !

los angeles 13

los angeles 14

DSC08893

La journée s'achève, on reprend la route pour rejoindre le centre-ville si l'on peut appeler ça comme ça ! Los Angeles n'est pas une ville telle qu'on peut le concevoir par chez nous et il n'y a pas de réel centre-ville ! Personnellement j'ai un peu de mal, trop froid, presque clinique, impersonnel à part les divers quartiers qu'on a pu découvrir.. à voir pour le dépaysement et le côté mythique de certains endroits mais une fois qu'on y est, on se dit que la suite du voyage sera sans doute plus à la hauteur de nos rêves, non Los Angeles ne m'aura pas fait vraiment rêver, ça reste une ville, avec ses inconvénients...

los angeles 15

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Lady Antebellum - Need you now

 

On passe devant le Walt Disney Concert Hall, impressionnant vu d'en bas, il fait un peu penser au Sydney Opera House...

DSC08901

 

Homer_simpson

Un peu d'infos : Le Walt Disney Concert Hall est l'un des quatre complexes de salles de spectacle formant le Los Angeles Music Center. Il a été conçu par l'architecte Frank Gehry et fut inauguré en ocotobre 2003. 

Il héberge l'orchestre philarmonique de Los Angeles, et est donc parfois appelé le Walt Disney Symphony Hall. Il se trouve sur un terrain de 15 000 m2 dans le centre-ville, à deux pas du Civic Center et cinq cents mètres de l'hôtel de ville.

DSC08923

On finit la journée dans le quartier à l'origine de la ville de Los Angeles, El Pueblo, Vitrine haute en couleur du Los Angeles d'antan, le coeur historique de la ville regroupe, sur 18 ha, 27 bâtiments remontant jusqu'en 1818, dont beaucoup ont été ou sont restaurés. La principale rue piétonne, Olvera Street, est bordée de boutiques et d'étals en bois proposant un méli-mélo d'objets d'artisanat, de vêtements, de souvenirs et de nourriture.

Ce soir-là, on passe la soirée tous ensemble dans un restaurant mexicain prévu au programme, La Golondrina café, un restaurant traditionnel où je me suis personnellement régalée : tortillas et guacamole maison à tomber, marguerita et un chili excellent, d'autres membres du groupe se sont aventurés à goûter un plat avec une sauce au chocolat épicée et n'ont pas aimé...

los angeles 15

DSC08919

Avila Adobe,  une demeure de plain-pied en adobe ( brique de terre crue, moulée et séchée au soleil, et utilisée comme matériau de construction) qui date de 1818, est la plus ancienne maison de Los Angeles existante.

DSC08943

Nous ! Marc et Géraldine !

jour2a

jour2b

Laurent notre guide et sa femme Géraldine, Chrystèle et Luigi, Anne et Roland, Marie et Pascal, Frank et Antonio, Muriel et Frank, Dominique et Gérard, Gérard... et Marc en t-shirt noir sur la photo ci-dessous !

 

Ambiance très sympa et détendue, tous différents mais tous heureux d'être là et de partager cette formidable aventure ! La journée s'achève donc dans la bonne humeur, retour à l'hôtel... Demain c'est le vrai grand départ et le début du voyage à moto...On a hâte ! 

jour2z

Photomontage ci-dessus à partir de photos de Luigi

jour2d

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Brian Setzer Orchestra - Sleepwalk

 

Posté par becreative à 00:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 août 2014

Jour 3 : De Los Angeles à Barstow en passant par la route 66

Le lendemain matin, ça y est, l'adrénaline commence à monter, on va enfin pouvoir monter sur nos destriers et tailler la zone, chouette ! Maissssss c'est sans compter l'attente interminable chez le loueur de motos Eaglerider, 10 motos à vérifier avant de partir...

jour 3

... certaines qu'il a fallu changer car les pneus étaient usés (what the fuck ?!? Ils ne les vérifient même pas avant de les re-louer ?!?), sans parler aussi d'un membre du groupe qui devait faire le voyage avec un trike et qui a fini dans le van transportant les bagages (jusqu'à Las Vegas où il a finalement loué une voiture), n'en ayant en fait jamais piloté un et n'ayant jusque-là que l'expérience d'un scooter ! Evidemment, un trike, on n'a pas besoin de permis moto pour circuler avec mais n'empêche que ça se conduit comme une moto... Bref, quelques heures plus tard (quand même !), nous voilà enfin prêts à décoller !

En ce qui me concerne, avec Marc, nous avons eu droit à une belle Electra glide couleur caca (!), c'était un modèle fait en série limitée pour les 110 ans d'Harley-Davidson, heureusement qu'ils ont limité la série, suis pas sûre qu'ils auraient réussi à les vendre sinon !!! Pas grave, ce n'est pas la nôtre hein !!! On avait plutôt tendance à loucher sur l'Indian vintage de Tonio, LA moto de nos rêves...

DSC08956w

Là, en version rouge...

jour 3b

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Iggy Pop - The Passenger

SDC15564

Et hop c'est parti ! Objectif : quitter tout d'abord Los Angeles ce qui n'est pas une mince affaire ! Le plus difficile aux Etats-Unis : entrer dans une ville ou la quitter ! C'est tout simplement l'enfer ! Les routes là-bas sont tout simplement XXL ! Petit aperçu de l'Interstate pour quitter Los Angeles...

DSC08985

Pas moins de 5 voies de chaque côté sachant qu'on peut être doublé par la droite ou la gauche ! Il faut s'habituer, être vigilant surtout ! Etat des routes pas toujours terrible... mais circulation toujours fluide car plus simple que chez nous (pas de priorité à droite par exemple, le 1er arrivé est le 1er servi ! Celui qui s'engage sur l'autoroute est prioritaire... Pas de rond-points qui coûtent les yeux de la tête aux contribuables ni de ralentisseurs ou dos d'ânes !!! Les bosses sont naturelles sur leurs routes (!) et les Américains sont aussi plus civilisés que nous latins de Français !!!!

jour 3d

et puis ça y est, enfin on y est.... sur la mythique route 66 !

 

Homer_simpson

Un peu d'histoire : La Route 66 (officiellement US Route 66) était une route américaine qui joignait Chicago (Illinois) à Santa Monica (Californie), entre les années 1926 et 1985 aux Etats-Unis.

Sa longueur a beaucoup varié au gré des années et des remaniements de son tracé, notamment à partir de 1937, où la Route 66 a cessé de desservir la ville de Santa Fé au Nouveau-Mexique. La longueur communément admise est celle postérieure à ce remaniement, soit environ 2 280 miles (3 670 km)1. La Route 66 traverse trois fuseaux horaires et 8 Etats (d'est en ouest : Illinois, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona, Californie et Tulsa). Son point central se trouve dans la petite ville d'Adrian, dans le Texas. Elle fut la première route trans-continentale goudronnée en Amérique. Les Américains la surnommentThe Mother Road ou Main Street USA.

Elle a gagné ses lettres de noblesse grâce notamment à Chuck Berry, qui lui a consacré une chanson. Pendant la Grande Dépression des années 1930, c'est par la Route 66 que les fermiers à la recherche d'un emploi migrèrent vers la Californie.

La Route 66 a été officiellement déclassée le 27 juin 1985. Si elle n'a plus d'existence « officielle », elle conserve un caractère mythique et est sans doute la plus connue des routes américaines. Le 13 octobre 1984, la ville de Williams, en Arizona, est la dernière de la Route 66 à être contournée. Il est maintenant possible de rejoindre Los Angeles depuis Chicago sans quitter les Interstates, en à peine plus de trente heures...
Peu à peu la Route 66 est oubliée : les panneaux sont progressivement retirés, la Route n'est plus entretenue ; par endroits, elle disparaît littéralement.

Le 18 février 1987, Angel Delgadillo, qui refuse de regarder mourir la Route, crée la Arizona Route 66 Association, dans le but de sauvegarder ce monument qu'est devenue la Route au fil des décennies.

Quelques mois plus tard, l'état d'Arizona accorde au tronçon Selgiman - Kingman la désignation officielle de Historic Route 66.
Peu à peu, l'intégralité de l'itinéraire d'Arizona obtient la même dénomination, puis c'est au tour des sept autres états traversés, qui créent eux aussi des associations similaires.

Aujourd'hui le gouvernement a officiellement reconnu la légitimité de la sauvegarde de la Route, tant elle a joué un rôle fondamental dans l'Histoire des Etats-Unis.

DSC09078

Petit clin d'oeil à ma fille Emma et à Mister Hollande qui apparemment s'est reconverti dans le burger ! Pourquoi pas, y a pas de sot métier !

jour 3e

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

America - A horse with no name

DSC09067ww

jour3f

Le train de marchandises qui nous suit le long de la route 66 est interminable, des kilomètres de containers sur rail... Petit arrêt photos à un endroit plein de charme avec un magasin d"Antiques", sorte de boutique/broc'/bric à brac, une vraie caverne d'Ali Baba avec une dame charmante qui nous a emballé nos paquets avec un ruban de tissu à fleurs façon "La petite maison dans la prairie" et nous a offert une bouteille d'eau à chacun, l'accueil à l'américaine.. J'aurais pu y rester la journée tellement il y avait de choses... une vieille plaque d'immatriculation, une plaque décorative, un petit drapeau, une maison à oiseaux esprit primitive folkart (pour les fans de décoration qui connaissent !) aux couleurs du drapeau américain, voilà avec quoi je suis repartie de là... 

Montages1

jour3g

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Canned heat - On the road again

DSC09142w

On arrive en fin de journée à Barstow, notre étape du soir, ville à rallonge traversée encore par une route extra-large, sans charme réel mais on est fatigués et il y a une piscine dans l'hôtel (Le Sleep in), on en profite, repos bien mérité ! Et on profite également des lueurs revigorantes du soleil couchant sur la ville...

jour3h

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Joan Osborne - One of us

DSC09150w

Chacun part manger à droite à gauche... On finit avec plusieurs autres couples du groupe : Luigi et Chrystèle, Roland et Anne et Marie et Pascal au Rosita's, un restaurant mexicain traditionnel énorme de par sa taille !!! Dommage, je ne l'ai pas pris en photos de l'intérieur. et pourtant ça en valait le détour !.. exception faite du boudoir rose qui précèdait les toilettes des filles et qui méritait quand même une photo et même deux !

jour3i

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Willy Deville - Hey Joe

 

Demain sera encore une grande journée : on continue la route 66 direction Williams en passant par le désert de Mojave.

Homer_simpson

Le désert des Mojaves ou de Mojave est une grande étendue désertique d'environ 40 000 km². Il est situé dans l'ouest au sud de la Californie essentiellement, mais il déborde sur les États voisins du Nevada et de l'Arizona. Ce désert appartient au même ensemble géologique que le Grand Bassin ou que le désert de Sonora, et son nom est emprunté à un peuple amérindien, les Mohaves. C'est un désert d'abri, bordé par les montagnes Tehachapi, San Gabriel et San Bernadino.

 

Posté par becreative à 11:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Jour 4 : De Barstow à Williams par la route 66 et le désert de Mojave

La 66 est la route des réfugiés, de ceux qui fuient le sable et les terres réduites, le tonnerre des tracteurs, les propriétés rognées, la lente invasion du désert vers le nord, les tornades qui hurlent à travers le Texas, les inondations qui ne fertilisent pas la terre et détruisent le peu de richesses qu’on y pourrait trouver. C’est tout cela qui fait fuir les gens, et par le canal des routes adjacentes, les chemins tracés par les charrettes et les chemins vicinaux creusés d’ornières les déversent sur la 66. La 66 est la route-mère, la route de la fuite.

John Steinbeck, Les Raisins de la Colère

jour4a

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

JJ Cale - After midnight

DSC09202w

jour4b

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Dire straits - Telegraph road

DSC09211w

jour4c

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

George Thorogood - Bad to the bone

 

Et c'est reparti ! On a quitté la ville de Barstow et repris la route 66... (étape du jour trèèèès longue : 552 kilomètres !) : On va faire un petit détour par un endroit mythique non prévu au programme à la base... Le Bagdad Café...

DSC09223w

jour4e

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

BO Bagdad Café - Jevetta Steele - I'm calling you

large_270652

 

Homer_simpson

Un peu d'infos sur ce lieu : Bagdad est un village fantôme, aujourd'hui totalement disparu, dans le comté de San Bernardino. Bagdad était situé dans le désert de Mojave sur la célèbre Route 66 près de Barstow. À l'origine du village était la gare du même nom sur la ligne de chemin de fer entre Barstow et Needles construite en 1883. Avec la restructuration du réseau routier, et en particulier avec l'abandon de l'ancienne Route 66 et la construction de la nouvelle Interstate 40, le village a graduellement perdu sa vitalité et en même temps sa population, et finalement totalement disparu. Le souvenir de l'ancien village a regagné une certaine célébrité avec le roman et le film Bagdad Café Percy Aldon en 1987 tourné en grande partie au Sidewinder Café (plus tard renommé Badgad Café) à Newberry Springs à quelques kilomètres à l'ouest de l'ancien village (où l'action du film est néanmoins censée se passer).

 

Impossible de passer devant sans se remémorer la chanson de Jevetta Steele... 

Aujourd'hui, le réservoir a disparu (dommage car mythique si l'on se souvient de l'affiche du film (cf ci-dessus), mais la caravane de Rudy, le café et son ambiance sont toujours là ! Inimitable, on sent que bien des voyageurs s'y sont arrêtés et y ont laissé une trace de leur passage ! Y avait même un drapeau breton !

Impossible non plus de repartir d'ici sans avoir pris un café, c'est la tradition... moi je suis aussi repartie avec un t-shirt-souvenir qui ne me quitte plus...

DSC09235w

jour4f

DSC09252

jour4h

jour4i

DSC09259

Le groupe au grand complet

pris en deux fois par la patronne du café !

Merci à elle !

DSC09260

On est bien mais il faut bien repartir...

jour4j

DSC09277w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Byrds - Balad of Easy rider

DSC09300w

jour4k

DSC09292w

jour4l

DSC09312w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

John Mayer - Shadow days

jour4m

DSC09321w

jour4n

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

 Creedence clearwater revival - Fortunate son

DSC09389w

Arrivée sur le Roy's café à Amboy

DSC09390w

Amboy est une ville presque fantôme située dans le désert de Mojave, sur la Route 66. C'est à Amboy que se trouve le Roy's Motel and Cafe, l'un des symboles de la fameuse route 66.

DSC09392ww

Enseigne, vieille station-service,

café et motel,tout y est...

jour4o

DSC09398w

 On pose chacun à notre tour sur la route mythique...

jour4p0

Et puis on repart une fois encore et on continue notre route dans le désert de Mojave...

DSC09443w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Diana Krall - Route 66

jour4q

DSC09447w

jour4r

On quitte la Route 66 en trop mauvais état sur certaines portions pour rejoindre l'Interstate et le drame arrive pour un membre du groupe, Gérard, qui fait une sortie de route en plein milieu de l'autoroute, s'étant endormi en roulant... Fatigue, décalage horaire, grosse chaleur (on était dans un désert à plus de 40°)... On ne saura pas ce qui lui est vraiment arrivé, lui-même ne se souvient plus... Toujours est-il que le voyage s'arrêtera là pour lui... Une chance terrible malgré tout : il s'en sort avec des côtes cassées et un tibia fêlé, mal au dos... mais rien de grave, il aurait pu tout aussi bien mourir ou se retrouver paralysé à l'endroit où il est parti... Une grosse pensée pour lui...

jour4t

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Queen - Show must go on

 

Gérard étant derrière, ceux qui étaient devant (et on en faisait partie) n'ont rien vu de l'accident. Un des membres du groupe a donc remonté le groupe pour prévenir notre guide Laurent qui était en tête depuis le début du voyage (ayant pris la place de celui qui n'a pas pris le trike et qui a finalement conduit le van avec les bagages et ce jusqu'à Las Vegas). Le guide nous laisse finalement au bord de la route pour aller rejoindre ceux qui sont restés avec Gérard... et nous restons pas moins d'une heure en plein soleil à plus de 40°, sans eau... (les réserves d'eau étant dans le van qui est là où Gérard a eu l'accident avec le reste du groupe)... Inutile de dire que le temps était interminable, n'ayant pas de nouvelles de qui que ce soit et commençant à ne plus nous sentir très bien, on était à deux doigts de continuer seuls la route... et puis Franky, un membre du groupe, motard chevronné ^^ nous rejoint... Les secours étaient arrivés... au bout d'une heure... pas rassurant... Gérard aurait eu une hémorragie ou quoi que ce soit de grave, il n'aurait pas survécu, ça donne à réfléchir... Sur les autoroutes aux USA, pas moyen de s'arrêter, pas d'aires d'autoroute, c'est marche ou crève ! Heureusement tout est bien qui finit bien, Gérard s'en sort bien même si le voyage s'arrête pour lui, il a eu surtout beaucoup de chance, je n'ose imaginer la suite du voyage si ça n'avait pas été le cas.... Grosses bises à toi Gérard ! :) 

jour4u

On reprend la route avec cette fois le van avec les bagages en tête (le guide a du suivre Gérard à l'hôpital et ne nous rejoindra qu'en fin de journée), on dépasse Kingman et on arrive quelque temps plus tard à Oatman après être passé par les Black Mountains, C’était là le chemin emprunté par les premiers colons, puis par les prospecteurs à la recherche d’or. On s'arrête pour une visite de l'endroit, typique et très western ! Il fait très chaud !

 

Homer_simpson

Un peu d'histoire : Oatman tient son nom d’une famille de colons qui fut attaquée par des indiens en 1851. Olive, Mary et leur frère Lorenzo furent les seuls survivants du massacre. Lorenzo laissé pour mort, Olive et Mary Oatman furent capturées et employées comme esclaves. Mary finit par mourir de faim, mais Olive retrouva la liberté… cinq ans après sa capture. Oatman compte quelques dizaines d’âmes, mais au plus fort de la Ruée vers l’or, 10 000 habitants vivaient ici. Entre 1904 et 1931, l’équivalent de 36 millions de dollars d’or y furent collectés. Clark Gable tomba amoureux de la région, au point d’y attirer son épouse Carole Lombard pour leur lune de miel, qu’ils passèrent au modeste Oatman Hotel le 18 mars 1939. Puis le filon s’épuisa et les prospecteurs quittèrent petit à petit la ville. Le déroutement de la Route 66 plus au sud à partir de 1953 achèvera de sceller le destin d’Oatman, qui n’est plus qu’une ville-fantôme dans les années 60. Ce n’est plus le cas aujourd’hui : le regain d’intérêt pour cette portion de la Route 66, réputée à juste titre pour être l’une des plus belles, a reboosté le village qui dispose aujourd’hui à nouveau d’un hôtel, de restaurants, de boutiques de souvenirs, etc… Les touristes affluent, au grand bonheur des“wild burros”, ces mules autrefois utilisées par les prospecteurs, et qui sont retournées à l’état sauvage… sauf lorsqu’il s’agit de quêter de la nourriture auprès des gens de passage !

 

DSC09555w

jour4v

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Outlaws - Waterhole

jour4w

DSC09582w

jour4x

jour4y

On repart en prenant la très belle route du col d'Oatman, direction Seligman...

jour4z

jour4a1

On arrive à Seligman...

DSC09767w

jour4a2

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Elvis Presley - Don't be cruel

 

Dans la rue principale, des carcasses de voitures peinturlurées et de vieilles caisses américaines multicolores côtoient de faux Elvis grandeur nature, des James Dean et Marylin en carton posent fièrement à côté de vieilles pompes à essence.

DSC09798w

jour4a3

 

Homer_simpson

S’il est une ville qui symbolise la renaissance de la Route 66, c’est bien Seligman. Et un homme qui la personnifie, Angel Delgadillo. Seligman est une petite ville écrasée par le soleil, au fin fond de l’Arizona, à mi-chemin entre Flagstaff et Kingman ; Angel Delgadillo, un vieil homme de 85 ans, barbier de son métier. Seligman a bien failli disparaître suite au déclassement de la Route 66, dans les années 80, et la construction de l’interstate 40. Seligman, qui voyait des centaines de véhicules la traverser, s’est retrouvée désertée le jour même de l’ouverture de l’autoroute. Angel Delgadillo s’est battu pour la survie de sa ville natale, qui passait par la sauvegarde de la Route 66. Ayant passé toute son existence dans son « barber shop » à raser autochtones et voyageurs, il crée, avec son frère, la première association de réhabilitation de la Route 66, en 1987.

Aux murs, on trouve des photos souvenirs des célébrités passées entre les mains du vieux barbier, mais aussi des drapeaux d’équipes de foot françaises et des cartes de visite des voyageurs venus du monde entier.

Du coup, une grande partie de l’échoppe a été transformée en magasin de souvenirs – comme il y en a désormais plusieurs à Seligman. Un joyeux bric à brac, où se mêlent toutes sortes d’objets à l’effigie de la Route 66. Aujourd’hui, les touristes affluent par bus entiers dans la petite ville, dévolue entièrement au tourisme.

jour4a4

Angel Delgadillo. Ce barbier, c'est lui... 

DSC09805w

jour4a5

On reprend enfin la route cette fois pour rejoindre Williams, notre étape du soir. Cette journée fut longue, mouvementée, fatiguante...

DSC09837w

jour4a8

DSC09863w

Arrivée à Williams, aux portes du Grand Canyon...

 

Homer_simpson

Williams est restée dans l'histoire comme étant la dernière ville traversée par la Route 66. En effet, ce n'est qu'en 1984 que l'Interstate 40 a été ouverte dans la section desservant Williams et l'année suivante, la Route 66 a été définitivement déclassée, le 27 juin 1985.

Toutefois, son souvenir reste encore très vivace et sert de support à une importante activité touristique avec de nombreux commerces qui vendent des souvenirs de cette route mythique.

jour4a9

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Byrds - Full circle

 

Cette petite ville est adorable et vraiment typique, enfin une vraie ville ! Nous devions y arriver plus tôt mais avec l'accident qui nous a retardé de quelques heures et même si nous avons essayé de rattraper le temps, nous y sommes arrivés à la tombée de la nuit, je n'y ai donc pas fait les photos espérées mais me suis promis une chose : le lendemain matin, je me lèverais très tôt afin de pouvoir y retourner seule, à pied (l'hôtel n'est pas loin du centre) et je les ferais ces photos ! C'est ce que je fis d'ailleurs... En attendant, nous avons passé une excellente soirée là-bas, rien que tous les deux pour une fois et nous avons mangé italien ! Une excellente pizza et une bonne bière !

DSC09882

 

Posté par becreative à 16:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]


03 août 2014

Jour 5 : Williams au petit matin, Grand Canyon et Monument Valley au coucher du soleil

DSC09890w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

John Mayer - Stop this train

jour5a

Ce matin, comme je me l'étais promis, je me suis levée très tôt pour pouvoir retourner en ville avant de repartir, à l'heure où la ville s'éveille, pas un chat dans les rues, une lumière particulière, j'adore... "Morning !" : dans la rue, les gens sont aimables, ils me disent tous "Bonjour !"...

jour5b

DSC09910w

jour5c

DSC09935w

Le Grand Canyon Railway

jour5d

Après le petit-déjeuner et le brief du matin, on reprend la route direction le Parc national du Grand Canyon (étape du jour : 456 kilomètres), la première merveille de l'Ouest que l'on aura l'occasion de voir durant ce voyage... inutile de dire à quel point nous sommes impatients d'y être ! Et pourtant, patients, il faudra l'être. Certains membres du groupe ont pris l'option "Survol du Grand Canyon en hélicopère" (à 150 euros par personne l'option, nous ne l'avons pas prise...). Nous pensions en attendant (cela prendra en tout la matinée quand même) pouvoir commencer la visite du parc... Que nenni ! Nous devrons attendre à l'entrée du parc que les autres aient terminé leur vol, dommage tout de même... Nous prenons notre mal en patience, agacés tout de même que rien n'ait été prévu pour ceux qui ne prennent pas l'option et allons faire les boutiques et boire un verre à Mac Do ! Comme c'est original ! De tout le séjour, nous ne serons allés que deux fois à Mac Do et par obligation ! Les hamburgers sont bien meilleurs ailleurs ! Et des Mac Do, finalement il n'y en pas tant que ça là-bas, en tout cas, j'ai l'impression, moins que chez nous, un comble tout de même ! Une autre enseigne à fuir : Subway, on a détesté, c'est pas bon !!!

DSC09986w

Mon homme qui essaie de mettre à terre l'enseigne Mac Do,

c'est son côté José Bové !

jour5af

Ca y est ! Après l'achat du pass pour entrer dans les parcs nationaux (80 dollars pour deux motos soit 20 dollars par personne quand on voyage à deux !), on attaque la route qui va nous emmener vers l'un des plus beaux sites de l'Ouest américain... 

 

Homer_simpson

Le Grand Canyon a été creusé par le fleuve Colorado dans le plateau du même nom. Fondé en 1919, le parc couvre un territoire protégé de 4 927 km². Il est fréquenté chaque année par plus de 4 millions de visiteurs. La diversité naturelle et paysagère de la région a été reconnue patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1979. Les dimensions du grand Canyon sont gigantesques : il s'étend sur environ 450 km de long entre le lac Powell et le lac Mead. Sa profondeur moyenne est de 1 300 mètres avec un maximum de plus de 2 000 mètres. Sa largeur varie de 5,5 kmà 30 km. Le site est remarquable pour les points de vue offerts aux visiteurs et aux couches géologiques qui apparaissent sur les versants du canyon, bien connus des géologues. Les strates racontent l'histoire du continent nord-américain. D'autre part, l'endroit est le résultat spectaculaire du travail de l'érosion, notamment celle du fleuve Colorado qui coule en contrebas.

DSC00010w

gc1

Après environ 15-20 mn de route, dont la majeure partie se déroule en forêt, nous y voilà enfin. L'arrivée est très impressionnante et tout simplement grandiose...

DSC00025

gc2

DSC00032

gc3

DSC00051w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Ennio Morricone - Il était une fois en Amérique

à écouter les yeux fermés... pour se rappeler...

... pour ceux qui l'ont vu...

 

J'ai soudain une vague d'émotion qui m'envahit à partir du moment où je commence à l'apercevoir et j'ai juste envie de pleurer ! Quand on s'arrête au premier point de vue, C’est vraiment le choc : le voilà enfin !!! Cette immense faille qu’est le grand canyon se trouve juste en contrebas et c'est à perte de vue comme s'il n'y avait pas d'horizon, comme si le paysage était tout simplement infini... Se trouver là-devant procure une sensation énorme, envie de pleurer (d'ailleurs je pleure !), envie de se pincer comme si tout cela n'était pas réel mais non, on ne rêve pas, on y est et C'est juste wouahhhhhhh !!!! 

DSC00057w

gc5

DSC00092w

gc6

DSC00102w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

John Mayer - Born and raised

gc7

DSC00152w

Nous prendrons la South Rim et irons à trois points de vue différents dont Grandview point et Désert view point où une tour d'observation a été construite permettant de dominer le canyon, on peut aussi y admirer la décoration typiquement indienne et le plafond peint de la tour.

gc9

DSC00153w

gc10

gc11

Intérieur de la Desert view Tower

gc12

Après en avoir pris plein les yeux, on doit malheureusement reprendre la route direction... une autre merveille de l'Ouest américain : Monument Valley... Ce soir, nous nous arrêterons à Bluff pour y passer la nuit et nous retournerons à Monument Valley demain matin.

gc 13

DSC00492ww

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Moonriver

 

On referme les yeux et on se rappelle les westerns d'antan...

gc14

Lueurs du soir et le regard qui va loin, très loin, vers l'infini...

DSC00616w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Doors - Riders on the storm

gc15

DSC00576w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Ennio Morricone - BO Il était une fois dans l'Ouest

gc17

Dîner au Cottonwoodsteackhouse,

ribs et plats typiques de l'ouest, bonne bière de l'Utah,

ambiance western et conviviale garantie !

gc18

Posté par becreative à 20:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2014

Jour 6 : Bluff, Monument Valley et Moab

Petit-déjeuner sympathique ce matin à Bluff (Nous sommes maintenant dans l'état de l'Utah) au Twin Rocks Cafe (on a même eu des croissants !) où nous avons eu la chance de voir plein de colibris (impossibles à photographier !). Aujourd'hui étape de 340 kilomètres.

DSC00766w

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB

unnamed

Y en a qui ont réussi ! ;)

Bravo Muriel ou Franky je ne sais pas !

 

Puis on reprend la route prise hier soir en sens inverse pour revenir sur Monument Valley et on se repasse Ennio Morricone... et on re-pleure !

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB2

DSC00842

DSC00863w

Cliquer sur l'mage ci-dessus pour entendre la musique

Ennio Morricone - Il était une fois dans l'Ouest

DSC00855w

 

Homer_simpson

Monument Valley est un site naturel remarquable par ses formations géomorphologiques, à la frontière entre l'Arizona et l'Utah. Le site fait partie d'une réserve des Navajos et du plateau du Colorado. Les Navajos nomment l'endroit « Tsé Bii' Ndzisgaii », signifiant « la vallée des rocs ». Le paysage est un plateau érodé où ne subsistent que des buttes-témoin. Les couleurs vives de la roche (du grès massif) viennent de l'oxyde de fer et de manganèse. Les Navajos ont nommé certains rochers, dont la forme caractéristique représente un animal, une personne ou symbolise leur histoire. Ainsi on peut observer « le Grand Chef indien », « l'aigle impérial », « l'œil qui pleure », « les trois sœurs » et « la botte de cowboy ». De nombreuses Mesas et Buttes parsèment le parc dont les 3 plus comues sont West Mitten, East Mitten et Merrick. Une piste de terre battue très cabossée permet de parcourir le site et découvrir ses autres particularités. De nos jours, Monument Valley se visite en voiture. Les visiteurs déambulent dans un chemin caillouteux avec leur propre véhicule, pourvu que le bas-de-caisse soit suffisamment haut, ou avec des guides amérindiens. Ce sont les Navajos qui récoltent les droits d'entrée (non-inclus dans le pass des parcs nationaux américains). Il est préférable d'effectuer la visite de ce site remarquable avec un guide Navajo, qui permet l'accès à des zones interdites aux visiteurs non accompagnés. C'est dans le western Stagecoach (1938), de John Ford, où John Wayne fit ses débuts, qu'on a pu découvrir ce paysage qui sert (et a servi) de support à de nombreux films (la chevauchée fantastique, Rio grande) et publicités (Marlboro). John Ford utilisa le paysage dans d'autres westerns tels que La prisonnière du désert et La charge héroique. Il existe un point de vue baptisé « John Ford Point ». Il était une fois dans l'ouest de Sergio Leone montre deux scènes tournées à Monument Valley.

 

Monument Valley c'est le rêve ultime de tout voyageur de l'Ouest américain, un véritable mythe. Qui n'a pas dans son enfance vu des westerns notamment à la Dernière séance sur la 3 avec Eddy Mitchell... et se souvient de ce genre de paysage... Moi c'est clair, cela a bercé mon enfance, décor des albums de Lucky Luke ou des westerns de John Wayne... Tout cela prend un sens quand on se retrouve devant... Un vrai décor de cinéma à se demander si tout cela est réel... Après le Grand Canyon, c'est juste wouahhhhhhh, on en finirait vraiment par croire que Dieu existe si l'on n'y croit pas, tout cela ne peut pas être un hasard... Cet endroit est fort, très fort, il y a là une vraie dimension spirituelle que j'ai ressentie, peut-être parce que cet endroit est aux indiens et que ça se sent... Immenses étendues désertiques d'un ocre aussi intense que le soleil, couleur dominante décidément dans cet Ouest américain, et tout cela encore et toujours à perte de vue... Enormes monolithes sortis de terre, surprenants, intenses, indestructibles... La suite en images et en musique... Je crois que tout le reste de ma vie, la musique d'Ennio Morricone restera associée à ces paysages et ce voyage... non sans avoir un gros pincement au coeur quand je l'écoute...

DSC00867w2

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Jeff Buckley - Hallelujah

 

Traitez la terre, sa nature et ses animaux comme il se doit, elle ne vous a pas été donnée par vos parents, elle vous a été prêtée pour vos enfants. Proverbe indien

DSC00874w

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB3

DSC00868www2

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Ry Cooder - BO Paris Texas

 

La terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la terre.. Sitting Bull, chef sioux.

DSC00876w

DSC01022w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Ennio Morricone - Jill's America

DSC00883w2

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Ennio Morricone - Le clan des siciliens

DSC01048w

A midi était prévu un barbecue avec les Navajos à cet endroit majestueux et à l'ombre ! Au programme, viande grillée, mais et haricots rouges épicés et un thé glacé qui était bien bon !

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB6

DSCN8300w

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB7

DSC01105

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Tony Redhouse - Chant navajo

 

Le guide indien qui nous a baladé à travers Monument Valley... et qui a même fini le parcours avec plusieurs chants indiens, ça nous a fait rire car son chant suivait les aléas de la route cabossée que l'on a empruntée en 4X4... La personne à côté de lui, c'est Tonio, un membre du groupe tout à fait dans son élément à Monument Valley, même qu'on s'est demandé s'ils n'allaient pas nous le garder pensant que c'était un des leurs ! Tonio, tu nous auras bien fait rire durant ce voyage !

 

DSC06610w

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB8

On reprend la route... Dernières photos avec Monument Valley en toile de fond... direction Moab et Arches National park, notre étape de ce soir.

DSC01162w

DSC01175ww

Mexican Hat

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB9

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB10

Arrivés à notre hotel le Big Horn Lodge en fin de journée, on pose les bagages vite fait et on repart pour la balade à Arches National Park non loin de là... Pfiouuuu, il fait chaud, on est fatigués... mais pas le temps de se lamenter, il faut y aller !

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB11

DSC01297w

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB12

JOUR 5 BLUFF MONUMENT VALLEY MOAB13

DSC01331w

Vue de loin...

 

Homer_simpson

Le parc national des Arches (Arches National Park) est un site protégé situé en Utah, non loin du Parc National de Canyonlands. L'entrée d'Arches National Park se situe à 8 kms au nord de la ville de Moab. Il est connu pour sa formidable concentration d’arches rocheuses naturelles (environ 2000 !), mais aussi par des falaises et buttes travaillées par l'érosion, des murs de pierre de plusieurs mètres de haut, des roches en équilibre...formations géologiques spectaculaires. Lorsque vous approchez d'Arches National Park, depuis le nord ou le sud, le parc peut vous apparaître en tout premier comme un désert rouge et aride. Cependant, lorsque vous vous approchez encore, de différentes formations de grès commencent à apparaître : des cheminées, des aiguilles, des blocs suspendus et, finalement, des arches. Le site est parcouru par une route panoramique de 35 km. 

La première scène du film Indiana Jones et la dernière croisade a été tournée dans ce parc, notamment au niveau de la Double Arch. Une scène de course dans le désert de Star Wars Épisode I s'est inspirée de ce parc. Dans le film Thelma et Louise, les héroïnes passent dans ce parc.

DSC01379w

 

 

Homer_simpson

Landscape arch : Elle se trouve à Devil's Garden (le jardin du diable), la plus grande concentration d'arches du parc. Avec ses 89 mètres de long (en fait plus de 100 m d'une base à l'autre), à 32 mètres au-dessus du sol, Landscape Arch est la plus grande arche naturelle du monde. À l'endroit le plus mince, sa largeur est de 3,35 mètres et son épaisseur de seulement 1,80 mètre.

 

DSC01351w

DSC01359w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

John Mayer - Walt Grace's Submarine Test

DSC01366w

DSC01371w

DSC01434w

unnamed (1)w

Les plus courageux ont vu celles-là, bien de la chance...

si on avait su...

 

Il faut marcher pour pouvoir admirer les différentes curiosités du parc, plus ou moins selon les cas... On pourrait sans problème y passer une journée ne serait-ce que pour pouvoir voir un maximum d'arches... Nous y sommes arrivés en fin de journée, la visite était libre, nous n'avons vu qu'une arche (la plus grande et la plus spectaculaire), 30 mn de marche pour l'atteindre, le même temps pour revenir de la balade, il faisait encore très chaud même à cette heure-là... Fatigués par la journée de moto, nous n'avons pas eu le courage d'en faire d'autres au coucher du soleil, plutôt envie de rentrer à l'hôtel, prendre une bonne douche et aller manger ! Notre soirée à Moab fut sympa comme tout, nous nous sommes régalés au Zax restaurant de Moab et notre serveuse très sympathique nous a pris en photo, on en a fait de même !

DSC01466w

PHOTOS LUIGI3

Photomontage d'après les photos de Luigi

 

Posté par becreative à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 août 2014

Jour 7 : Moab, Capitol Reef, Dead Horse Point et Bryce Canyon

560 kilomètres à parcourir aujourd'hui, encore une longue étape... On quitte Moab direction Capitol Reef, on ira au Dead Horse Point en passant aussi par le Waterpocket Fold et on finira la journée à Bryce Canyon bref plein d'autres merveilles de l'Ouest au programme...

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON

 

Homer_simpson

Le parc national de Capitol Reef est situé au centre de l'Utah. D'une superficie proche de 979 km2, le parc est célèbre pour ses formations géologiques composées de roches colorées âgées de dizaines de millions d'années. Le parc est constitué de zones élevées et semi-arides, et est caractérisé par un important plissement monoclinal de la croûte terrestre en partie mis à nu par l'érosion. Le nom Capitol Reef (littéralement « le récif du capitole ») provient de la forme monumentale de certaines roches issues d'un ancien récif corallien présent à cet endroit il y a plusieurs millions d'années, lorsque la zone était recouverte par une mer. Peu de touristes s'y arrêtent souvent pressés de rejoindre Bryce Canyon d'autant que le parc est grand, les sites assez éparpillés et souvent difficiles d'accès.

Le Waterpocket Fold, pli aux poches d'eau est une région qui recèle en effet de nombreuses cavités creusées dans la roche par l'érosion, qui conservent l'eau si rare dans cette région. Les restes du dôme apparaissent comme une série de longues aspérités parallèles, surplombées par une falaise dentelée dont Capitol Reef est l'expression la plus éminente.

DSC01507w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Bruce Springsteen - Born in the USA

 

La route se poursuit, on en prend toujours plein les yeux. Depuis le début de ce voyage, tout ce que l'on voit est à chaque fois extraordinaire, chaque virage nous révèle une autre merveille de paysage à laquelle on ne s'attend pas, qui nous surprend parce que c'est toujours la 1ère fois qu'on voit ça et parce que cela apparaît d'un coup sans prévenir !... Le mirache se produisit encore à Dead Horse Point, le choc une fois de plus !

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON1

Mélange de Grand Canyon et de Monument Valley,

incroyable et grandiose... et encore incontournable...

un point de vue à couper le souffle une fois de plus.

DSC01519w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Doors - Light my fire

DSC01525w

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON2

DSC01555w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Bob Dylan - Lay lady lay

DSC01526w

DSC01567w

DSC01531w

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON3

DSC01576

Homer_simpson

 

Dead Horse Point State Park est un parc situé au sud de l'Utah adjacent au parc national de Canyonlands. Il estsitué sur un plateau (1800 m d'alitude) surplombant les mémandres de la rivière Colorado de plus de 600 mètres et il offre l'un des plus beaux points de vue de l'Ouest américain. En 1991, certaines scènes du film Thelma et louise se déroulant dans le Grand Canyon y ont été tournées.

Et on reprend la route...

 

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON4

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON5

On croirait presque que l'océan n'est pas loin... des couleurs toutes douces, pastels... illusion d'optique...

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON6

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

John Mayer - Gravity

 

Route interminable et à perte de vue, paysages variés splendides... Ciels travaillés comme mis en scène... Ca ne se décrit pas, ça se vit...

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON7

DSC01787w

wouahhhhhhhhhhhhh

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON8

... et puis le décor change, reliefs, végétation... on grimpe tout doucement, sans s'en rendre compte, c'est comme ça dans l'Ouest américain...

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON9

Capitol reef est un parc une fois de plus

impressionnant, varié, incontournable

mais on n'en a fait qu'une toute petite partie

et impossible de savoir laquelle !...

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON10

Richesse de couleurs sublime !

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON11

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON12

Petite pause pour lé déjeuner...

taille normale de gobelets de boisson aux USA !

DSC01916

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON13

On grimpe encore, magnifique panorama, on s'arrête... et on voit des écureuils, on en verra beaucoup pendant notre séjour là-bas et ils ne sont pas farouches, pour peu qu'on ait quelques miettes à leur donner, ils viennent vous les manger dans la main !

DSC01917

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON14

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON15

Arrivée sur la route des crêtes, et le précipice de chaque côté de la route, impressionnant !

DSC01999w

DSC01992w

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON16

DSC02019w

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON17

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON18

DSC02071w

DSC02112w

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON19

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Melanie Safka - Beautiful people

 

... et arrivée sur Bryce Canyon National Park en fin de journée...

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON20

 

Homer_simpson

Le parc national de Bryce Canyon est situé au sud de l'Utah, à mi-chemin entre Zion et Capitol Reef. Faire un voyage dans l'ouest américain et passer à côté de ce parc serait une grossière erreur, ce parc est incontournable au même titre que le Grand Canyon ou Monument Valley. D'une superficie de 145 km2, le parc est renommé pour ses formations géologiques composées de roches colorées aux formes coniques et âgées de dizaines de millions d'années. Le parc est constitué de zones élevées et semi-arides, et présente un ensemble d'immenses amphithéâtres naturels parsemés de nombreux hoodoos produits par l'érosion du plateau de Paunsaugunt. Juste avant l'entrée du parc, Bryce Canyon city. La partie la plus spectaculaire (l'amphithéatre) est juste après l'entrée dans le Parc. Les roches de Bryce Canyon sont plus jeunes que celles du parc national de Zion, elles-mêmes plus jeunes que celles du Grand Canyon. 

 

On pose les bagages à l'hôtel et on repart...

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON21

DSC02198w

DSC02199w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Melanie Safka - Lay down

 

On fera plusieurs points de vue sur Bryce Canyon dont Bryce point et Sunset point. Des hoodoos par centaines (cela ressemble à des cheminées des fées), et on reste longtemps à se demander comment la nature a pu créer un tel spectacle... c'est très particulier... on dirait des statues, des sculptures avec un peu d'imagination... une vallée comme découpée dans de la dentelle... Le spectacle est une fois de plus impressionnant, rien que d'aborder le canyon par le haut vous laisse sans voix, les couleurs et les jeux d'ocre splendides avec la lumière du soir...

DSC02197w

DSC02212w

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON22

DSC02221w

JOUR 6 MOAB CAPITOL REEF BRYCE CANYON23

logo

Puis retour à l'hôtel et diner au Ruby's inn (un hôtel qui à l'origine date de 1916 même s'il a été depuis déplacé, modifié...), un endroit très sympa à Bryce Canyon city où nous petit-déjeunerons également demain matin, buffet à volonté avec un choix de fou, j'adore ! Décoration de montagne, ambiance chaleureuse à souhait, cheminée à l'entrée monumentale et gros fauteuils cosy d'où on n'a plus envie de bouger !

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS

Demain matin sera une longue journée : les plus courageux se lèveront à 5h pour aller assister au lever de soleil sur Bryce Canyon à Sunrise point, nous en ferons partie...

 

Posté par becreative à 16:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 août 2014

Jours 8 et 9 : De Bryce Canyon au lever du soleil en passant par la Vallée de Feu direction Las Vegas

Etape de 472 kilomètres aujourd'hui et de la chaleur encore en perspective surtout que ce soir, l'étape est un véritable OVNI dans ce voyage essentiellement consacré à la nature, on sera à Las Vegas ! Je ne sais pas trop quoi attendre de cette ville après avoir eu la tête dans les nuages avec tout ce qu'on a vu jusque-là, suis pas sûre d'avoir envie de me retrouver dans la cohue et le bruit et que ça va me plaire... On verra bien... Peut-être que je changerai d'avis...

DSC02258

Lever à 5h ce matin pour profiter du spectacle du lever de soleil sur Bryce Canyon, les places sont chères paraît-il alors il ne faut pas traîner ! Mais on n'en a pas l'intention, un voyage comme ça, on se trouve des forces insoupçonnées même pour se lever à cette heure-là, on ne serait pas aussi courageux pour aller au boulot !

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS1

DSC02273w

DSC02272w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Alison Krauss - Let me touch you for awhile

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS2

DSC02290w

DSC02292w

Arff, j'aurais adoré faire ça aussi à Grand Canyon ou Monument Valley, ça doit être magique...

DSC02314w

Retour à Bryce Canyon City après ça et petit-déjeuner au Ruby's inn, un buffet de fou avec un choix monstreux (à noter tous les superlatifs utilisés sur ce blog pour décrire ce que l'on fait ou ce que l'on voit ! Il n'en existe pas assez pour ne pas utiliser toujours les mêmes !). Les USA c'est wouahhhhh !!!! On prend des forces pour la journée et enfin un vrai chocolat chaud avec même de la crème fouettée dessus (ça s'appelle un chocolat viennois je sais !), mmmhhhh !

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS3

On reprend la route direction Zion National Park

 

Homer_simpson

Couvrant une superficie de 593 km2, le parc de Zion est célèbre pour ses profonds canyons creusés par la rivière Virgin et ses affluents dans des roches colorées âgées de dizaines de millions d'années. Il est constitué de zones basses désertiques, de zones ripariennes (zone plus ou moins large longeant un cours d'eau et recouverte de végétation appelée ripisylve, forêt galerie ou bande enherbée selon la nature de celle-ci ) au fond des canyons et de zones boisées au sommet des montagnes. Plus de 900 espèces de plantes sont présentes dans le parc allant des cactus dans les zones désertiques aux forêts de conifères dans les zones montagneuses.

DSC02379

Checkerboard Mesa, 2063 m

DSC02377

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS4

DSC02385w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Eagles - Take it easy

DSC02417w

Dans les lacets de l'UT9 descendant

vers le canyon de Zion, The great arch..

 

Encore un autre paysage, des rochers impressionnants

et une route rouge dans ce parc,

juste pour s'harmoniser avec les couleurs du paysage...

DSC02432w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

ennio Morricone - Mon nom est personne

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS5

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS6

 

Homer_simpson

Le parc d'État de Valley of Fire ("Vallée de Feu") est un parc de l'État du Nevada non loin de Las Vegas et du Lake Mead. Situé en zone désertique, il doit son nom à la couleur flamboyante de certains rochers en grès. Ouvert en 1935, le parc est le plus ancien et le plus étendu du Nevada. Il fait partie du désert de Mojave.

 

DSC02536

Point de vue sur les Seven sisters

 

Peu de photos de cet endroit finalement, on l'a très vite traversé et n'en avons eu qu'un bref aperçu, la fatigue se fait sentir et le temps nous manque sérieusement pour faire tout en détail. Un peu déçue de n'avoir pu voir le lac Mead pourtant prévu au programme...

Montages2

Arrivée à Las Vegas... enfin...

Il fait vraiment très chaud... au moins 40° voire plus...

 

Homer_simpson

Las Vegas est la plus grande ville de l'État du Nevada. Elle est située au milieu du désert de Mojave (le plus sec des quatre déserts nord-américains), . Les Mormons fondèrent la ville en 1855, qui devint au début du xxe siècle une bourgade agricole. Grâce aux lois libérales en matière de jeux de l'État du Nevada, la ville a acquis une renommée mondiale pour ses casinos et ses revues. En raison de l'énorme capacité hôtelière de la ville (plus de 120 000 chambres d'hôtel, ce qui en fait la première ville hôtelière du monde), c'est aussi un endroit de choix pour l'organisation de grands congrès. Las Vegas est aussi le temple du shopping, en particulier avec ses grands centres commerciaux.

Deux événements contribuent au développement de la ville au début des années 1930 : l'aménagement du barrage Hoover, situé à une cinquantaine de kilomètres au sud (la ville de Las Vegas ayant fait pression pour être le quartier général de la construction du barrage) et la légalisation des jeux d'argent en 1931. Las Vegas est également colonisée par des peuples dits libres de cow-boys et de cheyennes. La prostitution se développe et la ville gagne en notoriété lorsque des investisseurs (notamment des grandes figures de la mafia comme Bugsy Siegel ou Meyer Lansky construisent des hôtels-casinos dans le centre-ville et sur le Strip après la Seconde guerre mondiale. Tant en matière artistique qu'hôtelière, cette époque mafieuse est reconnue comme plus « raffinée » que dans la période 70-90. Les hôtels à dimension humaine alliaient le chic et le luxe à un service irréprochable et les plus grandes stars du moment se produisaient à Las Vegas comme Frank Sinatra, Dean Martin, Sammy Davis Jr puis Elvis Presley.

Le Flamingo est l'un des premiers hotels-casinos en 1946 ; le Mirage devient en 1989 le premier vrai complexe hôtelier à Las Vegas. La ville devient « Sin City » (la « Ville du Péché ») et « City without Clocks » (« la Ville sans horloge », les casinos n'ayant ni fenêtre ni horloge afin de ne pas distraire les joueurs ). Dans les années 70-80, le tourisme de masse augmente et contribue à la croissance économique de la ville, notamment grâce aux titans des casinos Howard Hughes et Steve Wynn. Dans les années 80-90, elle devient un centre de conventions.

Cependant, le principal problème reste l'alimentation en eau de la métropole, la région connaissant la sécheresse depuis 2000. Contrairement à une idée reçue, ce ne sont pas les casinos qui consomment le plus d'eau mais la population de Las Vegas que le lac Mead, situé à quelques dizaines de kilomètres au sud de la ville, a de plus en plus de mal à satisfaire. Pour faire face à la pénurie, la municipalité encourage l'abandon des pelouses par les habitants au profit de jardins plantés de cactus et lutte contre le gaspillage de l’eau .

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS8

Une arrivée surprenante, spectaculaire, dans un autre genre que tout ce que l'on a vu jusqu'à maintenant... la démesure à l'américaine dans ce qu'elle a de plus kitsch...

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS9

DSC02601

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Aretha Franklin - Think

DSC02774w

Montages3

Notre hotel est le Luxor (à l'extrême sud du Strip),

une pyramide de verre avec même un Sphinx devant !

Un truc de fou...

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS11

A l'intérieur, c'est aussi impressionnant, tout est immense !

Les ascenceurs montent de manière diagonale (unique au monde !)

IMG_0208w

DSC02623

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS12

Mais Las Vegas est une ville

qui ne vaut la peine d'être vue que le soir en fait...

PHOTOS LUIGI5

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS13

DSC02638

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Frank Sinatra et Bono - I've got you under my skin

DSC02639

DSC02640

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Elvis Presley - Suspicious minds

 

stickers-clap-cinema

"Cette ville sera plus jamais la même. Après la chute du Tangiers, les grandes compagnies ont tout raflé. Maintenant on dirait Disney Land.  Et pendant qu'les gamins jouent aux pirates en carton pâte, papa et maman engloutissent les traites de la maison et l'argent des études du p'tit dernier dans les machines à sous. Avant les croupiers connaissaient votre nom, ce que vous buviez, ce que vous alliez jouer, aujourd'hui c'est comme si vous débarquiez dans un aéroport et pour le service d'étage vaut mieux pas avoir trop faim. Aujourd'hui tout s'est perdu...." Casino - Martin Scorcese

 

DSC02641

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Tom Jones - It's not unusal

IMG_0226

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS14

Overdose de publicité, de lumières, de bruit, de monde, de chaleur... Las Vegas ça donne vraiment le tournis... Sur quelques miles sont concentrés des dizaines d'hôtels/casinos tous plus imposants les uns que les autres... Ici, tout est fait pour vous en mettre plein les yeux : luxe, argent, spectacles... Ce soir-là, on a décidé de faire le Strip à pied jusqu'au Venetian, histoire de ne pas avoir à le refaire le lendemain, trop épuisant et cette chaleur, même la nuit... 38° ! Pfiouuuu.... Je ne parle même pas du parfum ambiant (si si la ville est parfumée !), du monde incroyable dans les rues, des gens qui déambulent on se demande pourquoi... 

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS15

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Rolling Stones - Can't you hear me knocking

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS16

Las Vegas, c'est la capitale mondiale du poker, de la roulette, des machines à sous, de l'argent et des excès ; c'est un Disneyland pour adultes qui jouent ! Si le jeu et le bling-bling ne sont pas votre truc, franchement, il ne faut pas y rester ! Il faut l'avoir vu quand même, de nuit, peut-être une fois dans sa vie et se dire "je l'ai fait !" mais à part ça, on n'a eu qu'une envie... en partir et retrouver la sérénité des paysages pour lesquels on a fait ce voyage... On est très très loin du Las Vegas du temps jadis, des années 50, celui des films... de Frank Sinatra, Dean Martin ou Elvis Presley... aujourd'hui c'est Céline Dion... Personnellement, vous devinez ce que j'en pense vu ce que je peux mettre comme musique sur ce blog ! 

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS17

J'ai pris le violoniste en photos...

Quelques grammes de finesse dans un monde de brutes ! 

DSC02683

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Bobby Darin - Beyond the sea

 

Le Bellagio et son magnifique spectacle de fontaines qui suivent la musique, un spectacle son et lumières avec des jets d'eau de plusieurs mètres de haut !

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS18

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS19

DSC02697

Leur Tour Eiffel fait quand même 165 m de haut ! C'est pas la nôtre mais quand même ! On peut même aller en haut et y avoir un panorama sur Las Vegas... pas fait... pas le temps de tout faire... et fatiguéssssss !

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS20

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Michael Buble - All of me

86004556_p

Le Ceasar Palace et le Flamingo (le plus ancien hotel-casino)

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS22

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Elvis Presley - Can't help falling in love

 

Las Vegas ne me laissera pas un souvenir impérissable sauf peut-être ce que j'ai vu à l'étage du Venetian qui est tout simplement incroyable ! Les plus beaux monuments de Venise ont été reproduits au Venetian avec un réalisme fou ! La Tour du Campanile, le Rialto, la ville, les canaux, les gondoles...

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS23

Une reconstitution de Venise a été faîte aussi (!) au 2ème étage de l'hôtel avec ses canaux, de l'eau (!!!), de vraies gondoles importées d'Italie et un faux-ciel au plafond qui pourrait nous faire croire que nous sommes en plein jour et là-bas ! Un truc de fou !!! Ca, il faut l'avoir vu quand même ! On a même dîné ce soir là dans un restaurant italien tenu par une authentique italienne qui a discuté en italien avec Luigi, un membre du groupe !... Délire... Impression d'avoir vraiment fait un aller-retour express à Venise ce soir-là (enfin pas complètement quand même !).

DSC02723

PHOTOS LUIGI4

photomontage ci-dessus d'après les photos de Luigi

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS24

On rentre morts de fatigue à l'hôtel... On a fait une sacrée balade à pied ce soir-là, sans se rendre compte de la distance, c'est au retour qu'on a réalisé le chemin parcouru ! Pfiouuuu....

Demain, ce sera journée libre et repos (pas de photos ou très peu du coup !) enfin si l'on peut dire, on reste à Las Vegas et ce sera surtout journée shopping dans les outlets et à Bootbarn, au programme : nous trouver des bottes western, des chemises western, ceintures, boucles de ceinture... et des cadeaux pour les enfants (les marques américaines sont beaucoup moins chères là-bas)!

ROADTRIP USA 2014

Las Vegas vue du ciel

ROADTRIP USA 2014 2

IMG_1223w

Photomontage d'après les photos de Gérard qui a été transféré à l'hôpital de Las Vegas en avion et a donc pu prendre de l'avion ces clichés de son arrivée sur Las Vegas, Gérard tu seras le seul membre du groupe à avoir eu l'exclusivité des ces photos-là ! Bon rétablissement à toi !

JOUR 7 BRYCE CANYON VALLEE DE FEU LAS VEGAS27

Deux rayons parmi les dizaines de rayons de bottes western

que comptait le magasin Bootbarn !

On y a trouvé notre bonheur !

DSC01594w

Fin de la journée libre à Las Vegas et dîner tous les deux au Harley davidson Café, photos sur la mythique moto du film Easy Rider et photo du plat immense (Barbecue chicken and ribs combo servi avec frites, coleslaw, haricots rouges cuisinés et maisqu'on s'est commandé pour deux (honnêtement on aurait pu manger à 4 dessus !), on n'en pouvait plus...

DSC02768w

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE

DSC02767w

Demain dure journée en perspective et qu'on appréhende tous : la Vallée de la Mort, en espérant qu'on en sortira vivants !

 

Posté par becreative à 07:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 août 2014

Jour 10 : Las Vegas en passant par la Vallée de la Mort pour finir à Mammoth Lakes

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE2

520 kilomètres à parcourir aujourd'hui... On quitte Las Vegas très tôt ce matin, après un gargantuesque petit-déjeuner au buffet du Louxor (mémorable celui-là encore !). La journée promet d'être longue et difficile mais on est tous fin prêts à affronter ce que l'on redoute depuis le début : la Vallée de la Mort ! Peur de ne pas supporter la température qui risque fort d'avoisiner les 50° et en moto, ça risque d'être fort en sensations ! Pour cela on s'équipe, on se prépare, chèche mouillé obligatoire pour se protéger le bas du visage, lunettes de soleil (qu'on a de toute façon portées de façon systématique tout au long du séjour, (la luminosité est grande elle aussi aux Etats-Unis !) et puis concours de t-shirts mouillés (!) et enfin on remet et on ferme bien les blousons histoire de garder l'humidité et d'éviter de se déshydrater. La méthode est efficace ! Evidemment boire aussi beaucoup d'eau régulièrement... Il était écrit partout qu'après 10h, la visite des sites à pied était dangereuse, c'est pourtant ce que l'on a fait ! 

On quitte donc la ville du jeu, on repasse devant Bootbarn, notre magasin fétiche pour tout ce qui est western (!) et on reprend notre route à travers le désert, quel contraste saisissant !...

 

Homer_simpson

Le parc national de la vallée de la Mort, Death Valley National Park, est situé à l'est de la Sierra Nevada et s'étend en partie sur le Nevada. Avec plus de 13 600 km2, ce parc de zone aride est l'un des plus grands parcs nationaux américains (le plus grand en dehors de l'Alaska).

Topographiquement, il présente le plus grand intervalle d'altitudes de la partie continentale des USA : le fond de la Vallée de la Mort, mesuré à Badwater, est à 85,5 mètres sous le niveau moyen de la mer, alors que le mont Whitney, situé à 123 kilomètres à peine, s'élève à plus de 4 400 mètres

Le parc est séparé de l'Océan Pacifique par cinq chaînes de montagnes qui assèchent complètement les entrées d'air océanique, pourtant initialement chargées d'humidité. En partie de ce fait, la vallée de la Mort détient le record de chaleur absolu officiellement mesuré à la surface du globe avec 56,7 °C à Furnace creek le 13 juillet 1913. La plus haute température enregistrée au sol, est de 93,9 °C à Furnace Creek le 15 juillet 1972. La température au sol dans la vallée de la Mort est environ 40 % plus élevée que celle de l’air ambiant !

Le sol de la vallée de la Mort est riche en minéraux divers, dont le borax, exploité pendant longtemps par une société minière pour être utilisé dans la production de savon et dans l'industrie verrière. Le produit fini raffiné était expédié depuis la vallée dans des chariots tirés par un attelage de 18 mules et deux chevaux.

 

Une halte à un endroit visuellement très beau, presque lunaire... de jolis dégradés de couleur... ça me faisait aussi penser à de la crème glacée ! Il faut dire qu'avec cette fournaise, c'est juste ce dont j'avais envie à ce moment-là !

DSC02844

Zabriskie point

DSC02857

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE3

DSC02852w

DSC02865

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE4

DSC02861x

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

BO Paris-Texas

 

Homer_simpson

Zabriskie Point est un lieu géographique désertique situé dans l'est de la vallée de la Mort dans le parc national de la Vallée de la Mort. Il offre un point de vue sur les formations géologiques multicolores de la vallée et leurs formes d'érosion. L'endroit a été exploité autrefois pour le borax. Souvent assimilé à des badlands à cause de son absence de végétation, le site est formé de sédiments (graviers, cendres) qui se sont déposés dans le Furnace Creek Lake, asséché il y a 5 millions d'années. L'endroit a été baptisé en mémoire de Christian Brevoort Zabriskie, vice-président de la Pacific Coast Borax Company au début du XXè siècle.

 

 ... et on reprend la route direction Badwater, c'est là qu'on devrait atteindre des sommets au niveau des températures ! Ceux qui ne se sentent pas montent dans le van des bagages ! Pour moi, c'est hors de question, je veux aller jusqu'au bout ! Il est presque 11h du matin et sur la moto de Roland est affiché... 50° !

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE5

DSC02930w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Kyuss - Green Machine

(clip tournée dans la Vallée de la Mort s'il vous plait !)

 

Ecouter du hard rock (du stoner rock pour ce titre-là !) dans la Vallée de la Mort, c'est juste le trip le plus fou que j'ai jamais vécu de ma vie et c'est trop bon ! En fait je crois qu'on a juste envie d'écouter que ça à cet endroit ! Ou alors du Mozart pourquoi pas !

DSC02954w

 

Homer_simpson

Badwater est une dépression située dans la Vallée de la Mort. Badwater est le point le plus bas en Amérique du Nord avec une altitude de 85,5 mètres sous le niveau moyen de la mer. Selon California Place Names, ouvrage de 1949, le nom proviendrait d’un atlas publié en 1910, indiquant que l'eau éventuellement présente dans les mares n'était pas potable ("bad water" = eau mauvaise).

 

DSC00991w

Photo Luigi

 

Juste pour l'anecdote : la femme à gauche est une mariée en robe de mariée siiii !!!!! Elle a peut-être cru pouvoir faire ses photos de mariage à Badwater, nan mais n'importe quoi sauf si elle a décidé de se suicider le même jour ou si elle a un côté vaguement gothique et qu'elle veut que son mascara dégouline de partout !

DSC02940w

Un immense lit de sel laissé par un ancien lac présent ici il y a quelques milliers d'années...

DSC02943w

DSC02951

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Metallica - Enter sandman

DSC02942w

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE8

unnamed (1)

Oui vous avez bien vu, c'est moi ! Je crois qu'à ce moment-là, je me fichais bien de savoir quelle tête j'avais ! C'était une question de survie !

DSC02961w

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE9

Et on repart dans l'enfer de Death Valley, pas question de s'arrêter trop longtemps à un endroit, on ne tient pas ! On ne fera pas Artist palette comme prévu mais on prendra Artist drive, à mon avis, ce n'est guère différent...

Montages4

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE11

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE12

DSC03022w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Lenny Kravitz - Are you gonna go my way

 

Arrivée à Furnace creek pour la pause du midi, une oasis en plein désert... inespérée, on meurt de chaud ! Juste envie d'une bière et de l'eau, de l'eau !!!!!

 

Homer_simpson

Furnace Creek (le Ruisseau de la Fournaise) est un ensemble de bâtiments situés au milieu de la vallée, près de Zabriskie Point. Il s'agit d'un centre d'information pour touristes, d'un poste à essence et de deux hôtels situés dans une oasis artificielle. On y trouve aussi un terrain de golf (cherchez l'erreur !) et un bureau de poste.

 

DSC03046w

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE14

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE15

On reprend la route, dernière ligne droite avant de quitter la Vallée de la Mort...

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE16

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE17

DSC03058w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

ZZ Top - La Grange

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE18

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE19

DSC03148w

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE20

On traverse plusieurs petites villes pleines de charme...

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE21

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE22

Lone Pine, Independance, Bishop...

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE23

On continue, on change de paysage, de végétation, on grimpe... et on arrive en toute fin de journée sur Mammoth Lakes, notre étape de ce soir. Complètement rincés par cette journée épuisante, quel plaisir que de trouver un peu de fraîcheur, les sapins, la montagne... On arrive devant l'hôtel, l'Alpenhof lodge et on a juste l'impression d'être en Autriche ! D'ailleurs c'est écrit "Wilkommen" sur la façade !

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE24

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE25

Trop chou la sculpture en bois, Maman ours et ses bébés oursons, j'ai juste envie de repartir avec mais bon je risquerais fort un excédent de bagages ! La déco de l'hôtel est trop sympa, les chambres douillettes, y a une piscine mais pas le courage d'y aller...

IMG_0270w

Avant d'aller dîner à quelques mètres de l'hôtel, on va se boire une petite bière au pub qui se trouve juste en dessous, le Clocktower cellar pub, ambiance super sympa...

JOUR 8 ET 9 LAS VEGAS VALLEE DE LA MORT MAMMOTH LAKE26

Puis on dîne dans un super restaurant Underground lounge (eu du mal à retrouver le nom mais yesss j'ai réussi !), super ambiance cosy, feutrée... bonne musique... et les meilleurs hamburgers qu'on ait mangés pendant ce voyage ! Oh comme c'est bizarre ! On n'est pas les seuls membres du groupe à avoir choisi celui-là !  A nous seuls, on remplit la moitié du restaurant !

DSC03279

Après ça, repos bien mérité, la chaleur c'est fini... Contents et en même temps je ne sais pas, comme un goût de... on a fait plus de la moitié du voyage et ça sent la fin qui se rapproche aussi quelque part... et ça j'aime pas !...

 

Posté par becreative à 23:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]