DSC00868wwww

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Maxime le Forestier - San Francisco (Une maison bleue)

 

Petit topo sur San Francisco avant de démarrer cette journée, cette ville le vaut bien !

Homer_simpson

Au gré de ses collines et de ses quartiers, Frisco dévoile un caractère bien trempé de ville libertaire, high-tech, multiculturelle, artistique, à la fibre écologique et à la douceur de vivre incomparable. Bien plantée au bord du Pacifique, San Francisco est une ville un peu à part aux Etats-Unis, particulièrement appréciée des Européens, aux allures provinciales et à l’esprit très indépendant. Le développement de la ville date du milieu du XIXe siècle, avec la découverte de gisements d’argent, l’exploitation du pétrole puis l’installation d’usines de jeans Levi’s. Aujourd’hui, San Francisco est un important centre bancaire et financier et une référence mondiale dans les technologies de pointe (avec la célèbre Silicon Valley). Elle reste marquée par les nombreux courants qui y sont nés : les Beatniks et la Beat Generation, puis le Black Panther Party, les Hippies, le Flower Power et les défenseurs des droits des homosexuels, Harvey Milk en tête… Le quartier de Castro est ainsi célèbre dans le monde entier pour, entre autres, avoir vu naître les mouvements LGBT, la plus grande Gay Pride des Etats-Unis et le GLBT History Museum… Aujourd’hui, San Francisco recèle un nombre impressionnant de curiosités touristiques, plus ou moins anecdotiques : il faut emprunter les cable-cars (mis en service en 1873 et dont il ne subsiste aujourd’hui que 3 lignes) pour monter et descendre les fameuses collines (la ville en compte 43 !!!), admirer les maisons victoriennes alignées sur ses rues en pente, notamment la très sinueuse Lombard Street de Nob Hill avec ses 8 lacets, et visiter ses quartiers ethniques (Chinatown, Japantown, Mission) et son quartier homosexuel (Castro). Il est indispensable de traverser le Golden Gate Bridge (pourquoi pas en vélo ?) qui a fêté ses 75 ans en 2012, pour rejoindre la charmante bourgade de Sausalito. Il faut également se promener sur les quais de Fisherman's Wharf, notamment au niveau du Pier 39, là où se concentrent les restaurants de fruits de mer très animés proposant la célèbre « clam chowder », quelques musées, un aquarium, des boutiques de souvenirs et des attractions originales comme les lions de mer qui se réunissent sous les pontons. Le Fisherman's Wharf se situe face à l'île d'Alcatraz, ancienne prison fédérale que l’on rejoint en bateau. « The Rock » a en effet abrité de célèbres prisonniers tels Al Capone, George « Machine Gun » Kelly, Alvin Karpis (l’ennemi public n°1) et Robert Stroud. Haight Ashbury est célèbre pour être l’épicentre du mouvement hippie des années 1960. Aujourd’hui, la culture hippie est encore bien ancrée avec ses œuvres d’art psychédélique, ses maisons victoriennes bigarrées, les plus connues étant les Painted Ladies sur Alamo square, mais aussi le Buena Vista Park et les boutiques de vêtements vintage, de livres et de vinyls.

DSC00642w

Plusieurs jours auraient été nécessaires pour explorer cette ville aux dimensions humaines mais qui recèle tant de trésors. Pour cela, il aurait fallu qu'elle fasse l'objet d'un voyage à part entière... Ce n'est pas dit qu'on ne le refera pas un jour, c'est même certain même si on a tant de choses à voir encore dans ce pays... Il le faut, je ne peux pas en rester là ! San Francisco, cette ville dont on sent l'âme artistique, est juste une ville où je rêverais de m’installer pour toujours... sans doute plus que Paris, où j'ai déjà vécu d'ailleurs... Paris est une ville assez invivable au quotidien et ça ne s'arrange pas depuis que j'y ai vécu alors qu'à San Francisco, on sent une réelle douceur de vivre et on peut s'en échapper très vite, l'Océan est là... on respire !

Oublier la voiture pour visiter la ville de San Francisco (surnommée The City by the Bay), c'est une vraie galère pour se garer ! Le mieux est d'utiliser ses pieds ou les transports en commun, le bus, le cable car ou le taxi... Cette ville reste à taille humaine. Par contre, pas le choix si l'on veut traverser le Golden Gate et le voir d'en haut ! Il faut prendre la voiture, en ce qui nous concerne bien sûr, on a repris les motos qu'on était arrivé péniblement à garer non loin de l'hôtel, dans un parking privé, après apres négociations avec des chinois, propriétaires du parking et qui faisaient mine de ne rien comprendre pour nous faire payer un maximum !...

DSC00693w

Le programme de la journée est chargé, on ne peut pas tout voir de cette ville, il faut faire des choix ! Ce matin, on va voir le Golden Gate, puis on enchaînera avec la visite de Sausalito. On revient ensuite sur San Francisco en passant par la Lombard street (un incontournable !) puis retour à l'hôtel et quartier libre cet après-midi. On se retrouvera tous ce soir direction Chinatown, où un repas dans un restaurant chinois est prévu par l'agence de voyages. Cet après-midi, nous avons opté pour la visite du Fisherman's Wharf. Avec le recul et étant donné que nous étions en pleine saison touristique, on aurait du aller voir à la place le quartier Aight Ashbury, ça aurait sans doute été plus intéressant et moins noir de monde... Arfff, il va vraiment falloir y retourner !

25860_57_z

En route de bon matin après un bon petit-déjeuner à l'hôtel...

25860_82_z

direction le Golden Gate Bridge...

 

Le Golden Gate Bridge est long de près de 2 kilomètres  et mesure 230 mètres de hauteur. C'est l'emblème de San Francisco. Il se trouve au nord de la ville et relie San Francisco à Sausalito. Nous avons fait 3 points de vue pour l'admirer, difficile de s'en lasser... de près, d'en bas ou de haut, noyé dans la brume qui est en mouvement constant... Ce pont est magique, difficile de rester insensible à sa vue... Arff...

JOUR 12 SAN FRANCISCO

JOUR 12 SAN FRANCISCO1

Les yeux écarquillés, je l'aperçois de loin...

et mon coeur commence à battre très vite...

JOUR 12 SAN FRANCISCO2

On commence à le traverser, l'émotion est vive,

je peux difficilement retenir mes larmes...

je ne les retiens pas...

surtout avec The Mamas and Papas

et California dreaming qu'on s'est remis !

JOUR 12 SAN FRANCISCO3

 Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Otis Redding  - Sitting on the dock of the bay

DSC00418w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Simon and Garfunkel - Bridge over troubled water

JOUR 12 SAN FRANCISCO4

On le quitte... On le fera dans l'autre sens tout à l'heure...

DSC00426w

Premier point de vue sur le pont

JOUR 12 SAN FRANCISCO5

DSC00427w

On reprend la route et on va le voir d'en haut...

JOUR 12 SAN FRANCISCO6

DSC00455

DSC00478w

Montages8

Une vue idyllique...

un pont qui disparaît et réapparaît au gré de la brume...

DSC00467w

L'une des plus belles baies du monde...

JOUR 12 SAN FRANCISCO8

On redescend pour aller le voir d'en-bas...

DSC00500w2

DSC00507w

JOUR 12 SAN FRANCISCO9

DSC00500ww2

Difficile de se lasser de le prendre en photo,

je pourrais rester des heures à le regarder...

D'un instant à un autre il est différent,

la lumière est différente...

DSC00511x

Mais il faut bien repartir... On reste de ce côté du pont pour aller faire un tour à Sausalito...

Homer_simpson

Pendant la prohibition, Sausalito accueillait de nombreux tripots qui vendaient de l'alcool. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, un chantier assemblait des navires de guerre. Il devint ensuite une casse pour bateaux. Dans les années 1960-1970, les hippies investissent les lieux et résident dans des bateaux-maison (house boats) faisant de Sausalito une ville flottante unique dans la baie de San Francisco. Péniches rafistolées et house-boats sophistiqués composent des villages flottants aux superstructures les plus excentriques. Finalement, la cité a fini par s'embourgeoiser et les loyers ont grimpé rapidement. Autrefois haut lieu de la contre-culture, Sausalito est désormais un des sites préférés des bobos qui ont fait fortune dans la Silicon Valley.

JOUR 12 SAN FRANCISCO11

DSC00549w

DSC00569

JOUR 12 SAN FRANCISCO12

JOUR 12 SAN FRANCISCO13

DSC00595wd

San Francisco qui se dessine au loin, derrière les voiliers...

JOUR 12 SAN FRANCISCO14

On quitte Sausalito pour revenir sur San Francisco en reprenant le Golden Gate bridge, cette fois-ci pour la dernière fois... Gros pincement au coeur et dernières images de ce pont à jamais gravé dans ma mémoire...

JOUR 12 SAN FRANCISCO15

JOUR 12 SAN FRANCISCO16

DSC00623

JOUR 12 SAN FRANCISCO17

JOUR 12 SAN FRANCISCO18

On attaque la Lombard street et c'est carrément chaud avec les motos qui pèsent presque 400 kilos, pas question de s'arrêter dans une côte, il faut la monter d'un coup et qu'aucune voiture ne pile devant nous !

JOUR 12 SAN FRANCISCO19

DSC00652

Vue au fond sur Telegraph hill et la Coit Tower

(où l'on peut monter pour avoir une vue sur la baie de Sn Francisco,

le Golden Gate et les quartiers d'affaires),

à faire bien sûr si on y retourne un jour et qu'on a plus de temps pour tout voir !

 

La Lombard street est l'un des symboles de la ville particulièrement pour une de ses portions; très fleurie qui décrit plusieurs lacets très serrés sur une pente à près de 30%. Elle est réputée pour être la route la plus sinueuse des Etats_Unis. Nombreux touristes sont sur les côtés à prendre des photos au cas ou quelqu'un peut-être n'aurait plus de freins ou ferait une chute !!! Ce ne fut pas notre cas et heureusement mais cela nous a fait un peu peur tout de même ! Evidemment, cette portion de la Lombard street ne se fait que dans un sens de circulation, en descendant !

JOUR 12 SAN FRANCISCO20

PHOTOS MUMU

merci Mumu pour ces photos de nous et de moi en train de prendre des photos !

Elles sont rares :s

DSC00659

Ca y est on l'a faite ! YESSSS !!! On peut être fiers, j'immortalise le moment en la prenant en photo d'en bas avec d'autres motos du groupe qui sont encore en train de la descendre !

DSC00662

JOUR 12 SAN FRANCISCO21

unnamed (4)

Les rues qui montent et qui descendent à San Francisco,

ce n'est pas que dans les films !

18648571 

Cliquer sur l'image ci-dessus pour voir la vidéo

 

 Que ce soit Bullitt, inoubliable...

ou les nombreux films de l'Inspecteur Harry...

 

ou comme dans les séries mythiques comme...

StreetsOfSanFrancisco_title

Cliquer sur l'image ci-dessus pour voir la vidéo

 

Non, c'est bien réel, ça n'arrête vraiment pas de monter et de descendre !

DSC00680

JOUR 12 SAN FRANCISCO22

Retour sur la Sutter street où l'on va poser les motos...

JOUR 12 SAN FRANCISCO23

On prend ensuite le bus pour aller jusqu'au Fisherman's Wharf

JOUR 12 SAN FRANCISCO24

DSC00705w

JOUR 12 SAN FRANCISCO25

JOUR 12 SAN FRANCISCO26

DSC00722

On entre sur le port dans une sorte de musée du flipper !

DSC00728w

Alcatraz au loin, sous-marin et vieux navire de guerre de la 2de guerre mondiale, un des derniers "liberty ship" encore existants (il y en reste un autre à Baltimore)...

JOUR 12 SAN FRANCISCO27

Quelques scènes du film "Titanic" ont été tournées dans ce cargo...

DSC00743w

Homer_simpson

Ces cargos avaient pour but de ravitailler les forces alliées, lorsque la bataille de l'Atlantique (39-45) orientait et délimitait toutes les batailles futures possibles d'Europe. Il y en eut 2710 de construits. Ils étaient rapides à construire avec un faible coût de production. Ils sont devenus le symbole de la puissance de l'industrie de guerre des Etats-Unis. Seulement deux cargos sont encore en état de naviguer et ont été transformés en navires-musées aux États-Unis dans les années 2000, le SS John W. Brown à baltimore et le SS Jeremiah O'Brien à San Francisco. 

JOUR 12 SAN FRANCISCO28

DSC00747w

On va en direction du Pier 39... pour aller voir les phoques...

JOUR 12 SAN FRANCISCO29

Homer_simpson

Ils crient, ils sentent mauvais, et pourtant ils sont devenus l'attraction majeure du port de San Francisco. Les "sea lions" ou lions de mer ont débarqué par hasard en 1990, à la suite du violent tremblement de terre de Loma Prieta. Quelques dizaines s'installent alors à Fisherman's Wharf. Bien nourris, ils commencent à se reproduire et la colonie envahit bientôt le quai Pier 39. Les San Franciscains finissent par les adopter, et les joyeux lurons deviennent rapidement des stars inattendues. Sous les yeux ébahis des visiteurs, les phoques font leur show. Ils chahutent, n'hésitent pas à renverser leurs voisins d'un coup de nageoire, se pavanent sous le soleil. Autour d'eux, la foule se presse le long de la balustrade. Les restaurants de fruits de mer, salons de massage et autres magasins de baseball ont grandi à leurs côtés, et le quartier ressemble aujourd'hui à un petit centre commercial en plein air. Celui qu'on surnommait « le port des Italiens » il y a un siècle, en raison de ses nombreux pêcheurs italiens, a laissé la place à une fourmilière d'activités de bord de mer. Pour redécouvrir le côté pittoresque du port, mieux vaut se rendre dès l'aube au Pier 45, où des milliers de tonnes de fruits de mer sont déchargés chaque année. Pour les curieux, Fisherman's Wharf est aussi le point de départ des excursions pour l'île d'Alcatraz, à quelques centaines de mètres de la côte.

JOUR 12 SAN FRANCISCO30

DSC00767q

JOUR 12 SAN FRANCISCO31

Trop de monde, trop de touristes, on s'éloigne... car on déteste ça !

 

Un chanteur/musicien de blues pris en flagrant délit sur le trottoir !

DSC00779w

Cliquer sur l'image pour entendre la musique

(vidéo que j'ai faite à ce moment-là...)

Dave Earl

 

Un peu plus loin, on s'arrête boire une bière dans un bar...

où nous avons droit en prime à de la musique live !

DSC00780w

DSC00784

Cliquer sur l'image pour entendre la musique

(vidéo que j'ai faite à ce moment-là...)

 

... et un chanteur/musicien qui, quand il a su que nous étions français, nous a chantonné un air de Françoise Hardy !

On repart... tiens des cable-cars !

JOUR 12 SAN FRANCISCO34

 Un ptit tour sur la plage...

DSC00804

JOUR 12 SAN FRANCISCO33

DSC00806w

 Puis on reprend le bus pour revenir en ville...

On s'arrête sur la Van Ness avenue au Guitar center...

JOUR 12 SAN FRANCISCO35

 Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Eric Clapton - San Francisco Bay blues

JOUR 12 SAN FRANCISCO36

 On finit à pied jusqu'à l'hôtel où l'on se pose un peu

avant de repartir pour Chinatown, toujours en prenant la Sutter street...

... guère le temps de traîner !

DSC00829w

 Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Jefferson Airplane - White rabbit

JOUR 12 SAN FRANCISCO37

 On repasse devant le Loris diner, Chinatown est guère plus loin...

DSC00844w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

The Moody blues - Night in white satin

JOUR 12 SAN FRANCISCO38

arrivée devant l'entrée de Chinatown

 

Homer_simpson

Le quartier de Chinatown est l’un des plus anciens et des plus importants aux États-Unis. Sur 24 blocs. Deux voies principales traversent le quartier chinois : d'une part Grant Avenue, où se trouve l'entrée du Chinatown au carrefour de Bush Street : elle est marquée par une porte d'architecture chinoise (porte du dragon) et deux statues de lions sur les trottoirs. L'autre axe est Stockton Street, qui est moins fréquentée par les touristes : les marchés aux poissons, les boutiques et les restaurants lui donnent un caractère authentique.

 

JOUR 12 SAN FRANCISCO39

JOUR 12 SAN FRANCISCO40

DSC00855v

JOUR 12 SAN FRANCISCO41

DSC00877w2

JOUR 12 SAN FRANCISCO42

JOUR 12 SAN FRANCISCO43

On finit la soirée dans un restaurant du quartier prévu au programme mais pas inoubliable : une multitude de plats plutôt sympas et puis plus rien, tout d'un coup, même pas de dessert (la cuisine chinoise n'est pas réputée pour ses desserts mais quand même !). On n'avait à payer que les boissons vu que le repas était prévu dans le voyage mais une bière à 8 dollars, c'est un peu cher ! Sans parler de la salle où l'on nous avait mis, sale... tables même pas nettoyées... On en a fait part par la suite au voyagiste lui conseillant de changer de restaurant pour les prochains qui feront ce voyage !

l

Cette journée à San Francisco se termine là... Chacun rentre à l'hotel de son côté... Je n'ai pas trop envie de rentrer même si je suis fatiguée... On choisit d'aller boire un dernier verre dans le bar juste à côté de l'hotel, le Fly bar, une bonne adresse, ambiance garantie, ça parle fort mais c'est chouette, pas de touristes, que des habitants du quartier, ça donne juste envie de rester un peu plus longtemps dans cette ville, coup de blues ce soir-là... Demain on reprend la route et on sait que c'est la dernière ligne droite avant la fin de ce voyage et ça nous rend tristes et déjà nostalgiques...

DSC00532w

Cliquer sur l'image ci-dessus pour entendre la musique

Joe Cocker - You are so beautiful